L'île méritée

Météo malicieuse…

L' Etoile de Lune quitte Port Camargue le jeudi 26 juin 2003, la météo nous annonce un vent de force 4 à 5 de nord-ouest (de 11 à 21 nœuds). Nous sommes aux anges, c’est une météo idéale pour descendre tout droit vers Minorque. C’est oublier qu’en Méditerranée, la météo euphémisme, le vent dramatise et du coup, la mer s’en fait une montagne ! L’anémomètre, d’humeur allègre, annonce des vents dépassant 33 noeuds pendant plus de vingt heures (force 7 à 8 ; de 33 à 40 noeuds). La mer se forme et nous dévalons des vagues de 4 à 6 mètres. Pourtant, cette traversée « un peu » musclée ne nous laisse aucun mauvais souvenir. Au contraire, nous avons adapté la voilure aux conditions, ensuite, il ne nous restait qu’à apprécier le spectacle : un bon bateau luttant contre une mer abrupte et sauvage. Nous l’avons laissé faire son petit train. Il s’en est sorti à merveille ! Au dire du Capitaine, le pilote s’en sort mieux que lui-même…
Plus tard, telle une chimère qui se volatilise aux confins de l’hallucination, la tempête s’évanouit, la furie s’estompe, le vent s’apaise, et la mer s’écrase... Nous laissant abasourdis par son acharnement.

Une masse sombre dans la nuit

À la nuit tombée, Minorque, nous fait des clins d’œil. Ou plutôt des clins de lumière. Les phares de Mahon, du cap Caballeria, de Fornells se répondent et envoient des signaux aux marins de la nuit. En dehors de ces points de lumière intermittents, l’île est plongée dans le noir. Les villes, rares sur la côte nord, n’illuminent guère cette masse sombre posée sur l’horizon. En arrivant du Nord, Minorque est la première île des Baléares qui apparaît sur l’horizon. Elle est aussi la deuxième par ordre de grandeur. L’île présente un relief peu accidenté. Les points culminants de l’île sont Monte Toro 358m, S’ Enclusa 274m et Santa Agueda 264m.

L’île de la paix

Nous avons hésité un moment avant de naviguer sur les Baléares. La réputation festive de cet archipel ne correspondait pas tout à fait à nos aspirations. Mais, les descriptions de Minorque nous tentèrent. Son surnom nous laissait présager de purs moments de bonheur…

Cliquez sur les points rouges pour accéder aux différents mouillages:
Fornells, Addaya, Isla Colom, Mahon, Biniparraitx, Mitjana, Son Saura, Ciutadela, Algayarens.
Voir aussi:
- De l'eau, de l'air et des paysages
- Mariage d'amour Homme - Nature
- Faune et flore
- Histoire... toujours des histoires

Fermer la fenêtre Cliquez pour voir l'album photos
Fornells Ciutadela Cala Addaya Isla Colom Puerto Mahon Cala Biniparraitx Cala Mitjana Cala Son Saura Algayarens Cliquez pour retour à l'accueil