L'organisation d'un départ de plusieurs années loin de son pays et de ses attaches n'est pas chose aisée. Il convient de s'y préparer suffisamment à l'avance pour ne pas découvrir en dernière minute des points de blocage qui pourraient retarder, voire compromettre le projet.

Nous allons dans cette rubrique parler de notre expérience qui est passée par une longue phase préparatoire, de façon à mettre toutes les chances de réussite de notre côté. Au cours de nos nombreuses navigations nous avons rencontré une grande variété d'"oiseaux des mers" :

  • ceux qui, partis pour une petite croisière d'apprentissage sur un 6m50 le long des côtes françaises de méditerranée, se sont retrouvés 2 ans plus tard aux Antilles à caboter sans le sous et sans idée de ce que sera le lendemain;
  • ceux qui sur un coup de tête larguent tout pour préparer un bateau mais qui finalement abandonnent après quelques tentatives malheureuses;
  • ceux qui partis pour un grand voyage posent finalement un pied à terre en cours de route puis finalement les deux et s'arrêtent définitivement faute de moyens ou de motivations.

Dès la décision prise d'opter un jour pour la navigation comme nouveau mode de vie, nous nous sommes attelés avec détermination à construire ce projet de "découverte du monde en sillonnant les océans", car c'est là, le point le plus important de notre projet: l'idée de découverte et de rencontre et non pas comme certains pourraient le penser, l'idée de fuite.
L'organisation du projet est donc passée par une longue période d'apprentissage que nous avons consciencieusement menée.
Après 10 ans de navigations côtières, que nous pourrions comparer, par analogie avec la natation, à la pratique du petit bassin. Nous sommes ensuite passés dans le grand bain, et nous avons maintenant lâché le bord de la piscine!

L'un des facteurs clé de réussite de notre projet a été de partager à 2 la même passion pour la mer et la navigation, ce qui a facilité grandement la phase préparatoire du projet. Aucun de nous n'est tombé dans la spirale dévorante de l'ambition professionnelle. Notre seul objectif a été de travailler énergiquement le moins longtemps possible pour vivre le plus tôt possible notre passion.

Préparation du projet en soit une fois la décision prise:

  • définir la durée du voyage (10ans), s'organiser professionnellement et financièrement, quitter ses employeurs, déménager pour se rapprocher de la mer, louer son appartement
  • choix de l'itinéraire et de la longueur des étapes, là nous sommes tombés assez rapidement d'accord et décidons de rester entre les 2 tropiques pouss├ęs par les Alizés
  • choix du bateau: même si cela paraît simple nous avons mis de nombreux mois avant de statuer définitivement, après de nombreux devis chez Alubat, le hasard nous a fait tomber sur la vente de ce Garcia d'occasion récent et en parfait état.

Préparation personnelle pour mettre de son côté toutes les chances de réussite du projet:

  • de nombreuses navigations pour s'aguerrir, des formations (voile, moteur, météo, santé)
  • bilan médical et derniers soins, vaccins etc.
  • préparer sa famille pour une longue séparation (plus facile à dire qu'à faire)
  • équiper le bateau selon ses besoins, en gardant à l'idée que le mieux est l'ennemi du bien, et constater que finalement on sait se passer de beaucoup de choses en mer.
  • Sans parler des mille taches de dernière minute qui sont venues s'ajouter au fil du temps.