Marquises - Nuku Hiva
 Atiheu et ses célèbres sites archéologiques

Nuku Hiva

Baie de Hatiheu et ses pitons vertigineux

Voici la dernière série de photos avant la prochaine escale Internet qui sera (????) Tuamotu fin novembre ou Tahiti en fin d'année. Atiheu est le plus beau village de Nuku Hiva, le reste de l'île est trop desséché pour en retenir une quelconque beauté. La nature rabougrie, couleur pierre sombre, attend la pluie... Oui, mais... La saison des pluies s'achève et la période sèche débute. Espérons que le ciel sera plus généreux l'an prochain...Ainsi, nous ne voyons pas l'île croulant sous des monceaux de végétation dense, mais roussie, ce qui donne un tout autre état des lieux que celui qui nous a été donné par nos prédécesseurs décrivant avec lyrisme, les forêts généreuses des Marquises.

Le seul endroit à s'en tirer avec brio est Atiheu. Le village est un vrai jardin.Dans une atmosphère indifférente, il croule sous des tonnelles de fleurs, de fruits et de parfums. Dans ce décor champêtre, nous trouvons le premier bon restaurant des Marquises. Nous y arrivons à pied, avons gravi un col, descendu la montagne... Nous méritons une assiette gastronomique du restaurant tenu par Juliette! Pendant que nous dégustons les spécialités locales, la mer se lève, devant la terrasse où nous sommes attablés. Nous sommes heureux que notre Etoile ne soit pas à l'ancre dans cette baie, nous aurions dû couper court à notre repas! La houle du nord, fréquente dès le mois de novembre dans les parages, frappe le rivage avec fureur. L'écume s'enroule et gronde. Une furie qui serait plus du goût des surfeurs que des marins qui tentent d'atterrir en dinghy!

Nuku Hiva

Baie de Hatiheu vue depuis le Ma'ae

Sur les hauteurs de Atiheu, deux Pae Pae ont été restaurés depuis les fêtes de l'an 2000. Nous poussons la grimpette sur le versant opposé à celui qui nous ramènerait à Anaho, où notre Etoile est ancrée. A chaque détour de la route, nous bénéficions de beaux panoramas sur des pics fantasmagoriques qui dominent la baie. Des murs de pierres, datant de plus d'un demi millénaire, plus haut que Dom forment l'enceinte des lieux de cultes ancestraux. Des tikis récents ou anciens encerclent des huttes. Nous passons un moment dans les sous-bois à dénicher les curiosités du passé.

Puis, le soleil sonne le rappel des troupes. Si nous voulons arriver avant la nuit sur notre Etoile, il ne faut plus traîner. Descendre la montagne, traverser le village, gravir la montagne, passer le col... et redescendre la montagne... Ouf! Repos!

Aujourd'hui je vous envoie ce courrier de Taioahe, à l'opposé de Anaho sur le rivage sud de Nuku Hiva. Tout comme nous avons été chassés par la houle de nord de Anaho, au nord, nous allons fuir (dès l'envoi de ce courrier) la baie principale où pénètre de la houle du sud. Espérons trouver dans les parages de Akaui, un mouillage plus tranquille. Là, il nous reste la plus haute cascade des Marquises à visiter, puis, si la houle le permet nous ferons un stop sur Ua Pou et partirons dès que la météo sera propice vers les Tuamotu.


Nuku Hiva

Nuku Hiva

Nuku Hiva

Nuku Hiva

Nuku Hiva

Nuku Hiva

Nuku Hiva

Nuku Hiva

Nuku Hiva

Nuku Hiva

Nuku Hiva

Nuku Hiva


© Droits réservés 2011 : etoiledelune.net | Mis en page par Dominique - Texte de Nathalie