BULA BULA from FIJI

 


Les couleurs du pays

Bonjour, ou devrais-je dire Bula Bula?


Nous avons quitté la grisaille ni-vane pour retrouver un peu de soleil aux Fidji (ou devrais-je écrire Fiji? Comme il est d'usage ici). Un nouveau monde... ou plutôt un nouveau pays du Pacifique nous offre encore une vision très intéressante de notre belle planète.


Nous y sommes arrivés, hier, avec une facilité déconcertante. Au lieu de plusieurs jours à tirer des bords fastidieux dans la houle Pacifique, en une heure trente de vol "Air pacific" nous atterrissons à Nadi, sur la grosse île de Viti Levu. Vu d'avion la région ressemble à un damier où alternent les champs de canne à sucre récoltés et brûlés et ceux qui attendent leur tour. Nous sommes en pleine saison de récolte.


Le décalage horaire n'est pas méchant, nous revenons une heure en arrière. Le décalage climatique est un ravissement : nous retrouvons des températures chaudes, mais pas trop et un ciel parsemé de nuages blancs, mais pas trop, car ils laissent de généreux passages pour le soleil!


etoiledelune.net
Comme ça fait du bien de retrouver ce climat!


Et ça fait du bien aussi de retrouver un peu de confort! Je vais en faire fuir plus d'un en disant qu’hier soir pour la première fois depuis des années, j'ai pris un bain chaud! "Cheveux lavés, séchés au sèche-cheveux!" comme à la sortie de la laverie. Je me rends compte, en vous écrivant ces mots, que mon linge est à meilleure enseigne que moi! Ce n'est pas qu'on manque d'eau et de confort sur notre Etoile, mais une salle de bain, une vraie c'est vraiment le pied!


Bon, mais nous ne sommes pas venus si loin pour une salle de bain. Nous découvrons depuis notre arrivée un changement de coutumes vestimentaires. Dès l'aéroport nous sommes accueillis par des musiciens en jupes. Ou comment appellent-ils cela ici? Un sarong? Il faudra que je me renseigne! C'est très étrange ce costume! Les hommes portent de belles chemises bien repassées et en guise de "pantalon" une jupe plissée avec rabat très strict dont dépassent de grosses jambes poilues à souhait! Les policiers, les douaniers, les hommes de la "DDE", le personnel d'accueil dans la plupart des magasins, la sécurité, tout le monde en jupe. Et ils n'ont rien d'efféminé, ils sont costauds, avec l'allure presque guerrière. Un mélange de genre particulier. Je me demande simplement comment un gars de la sécurité en jupe peut courir après un "brigand" en jeans. Ils les relèvent des deux mains, ou les Fidjiens sont tellement gentils qu'il n'y a aucune délinquance????


etoiledelune.net
Notre première journée s'est passée à nous familiariser avec la politesse locale. Nous disons "Bula" pour bonjour et "Vinaka" pour merci! L'accueil fidjien est digne de sa réputation : de grands sourires et partout des personnes prêtes à nous faciliter l'intégration. Un mélange de couleurs de peau, de faciès et de convictions. Les Fidjiens de souche sont présents, mais moins que les Indiens hindous ou musulmans. Dans la même journée, nous avons vu le long de la même route, une mosquée, des églises de toute obédience, et un magnifique temple hindou. Pour tout vous dire, leurs personnages sont verts, gris, ou rouges, sans doute à la simple idée de ce qui les attend en cas de désobéissance (?) La religion hindoue n'est franchement pas à la portée de tout le monde... mais tout ce décorum est fascinant!


C'est le premier temple que je vois aussi nourri de couleurs et de dieux d'outre océans! Une mise en bouche pour tout ce qui nous attend "dans une autre vie"...


etoiledelune.net
Et tout ce petit monde semble vivre dans la plus grande tolérance et intégration, diffusant à longueur de journée de magnifiques sourires!


Je ne sais à quel rythme je pourrai vous faire vivre cette échappée fidjienne, mais à la faveur du Fidjien Time (repos, relax, et don't worry) et bien je resterai en "connexion"... Et dans le même ordre d'idée, sachez que j'ai pris une belle leçon d'humilité aujourd'hui! En effet, je me moquais dans le mail 103 des "personnes à tablettes". Dans l'avion, tout le monde, sauf nous, en était équipé. Aujourd'hui en passant devant un "free Internet café" j'ai bien regretté ne pas en avoir une moi aussi. Et en un coup de zip zap zoum j'aurais partagé quelques émotions et j'aurais envoyé à la famille "OK bien arrivés... tout va bien... " Tout en sirotant un bon café, ou jus de fruits frais. En lieu de cela j'ai loué au prix fort une machine dans un cyber et j'ai envoyé un mail incompréhensible à ma petite môman (cause clavier anglais). Ce soir je vous écris de la machine de Dom... c'est moins évident à trimbaler, mais ça le fait!



Photos supplémentaires

etoiledelune.net etoiledelune.net
etoiledelune.net etoiledelune.net
etoiledelune.net etoiledelune.net
etoiledelune.net etoiledelune.net
etoiledelune.net etoiledelune.net
 
© Droits réservés 2012 : etoiledelune.net | Article rédigé par Nathalie - Mise en page de Dominique