Puerto de Mahon (entrée : 39°52'1N 04°18'6E)

A l’approche de la Punta de s’Espero, nous remarquons des formes étranges au sommet des falaises. Nous n’osons en croire nos yeux. Sur « l’île de la paix », des chars datant de la dernière mondiale pointent leurs canons vers le large. Charmant accueil… Le ton est donné.
Mahon est une ville qui a combattu pour sa liberté et cela se voit. Chef lieu de la ville depuis 1722, les fondations de la ville trouvent leur origine dans l’époque romaine (206 avant JC) et peut-être un peu avant, puisqu’il se dit que Mahon découlerait de Magon, le général carthaginois qui colonisa l’île avant les Romains.
Mahon est l’un des plus grands ports naturels de la Méditerranée. C’est un fjord qui pénètre l’île sur près de 4 miles.

De par sa position stratégique au centre de la méditerranée occidentale Mahon a été convoité par de nombreux occupants à tel point qu’elle a changé 6 fois de mains en 100 ans, mais une longue présence britannique y a laissé de nombreuses traces telles ces maisons aux fenêtres à guillotine ou ces mots anglais intégrés au minorquin.

De nombreuses tours et fortifications sont encore présentes et utilisées à l’entrée de la baie (La Mola et Isla del Lazareto).

 

La baie est très profonde, nous en avons effectué un tour complet avant de revenir nous poser en mouillage forain sur fond de sable à l’entrée SE dans la Cala Taulera. Mahon dispose de nombreuses possibilités de mouillage mais est très réglementé: mouillage sur les îles flottantes de Christina et de Clementina ou sur corps morts ou pontons dans différentes calas.

Nous avons préféré Cala Taulera qui est le seul mouillage gratuit du port, malgré son relatif éloignement des commodités, en effet il faut se rendre en annexe à Cala Fonts pour trouver les premiers commerces et de nombreux restaurants typiques.
Le mouillage très protégé de Cala Taulera peut accueillir une trentaine de bateaux, il est accessible directement par le sud en arrivant dans la baie ou bien par le nord à travers le canal de Alfonso XIII de 3m de profondeur. Il est très fréquenté en été et le passage de nombreuses navettes impose de s’enfoncer le plus possible dans l’est du mouillage mais attention aux fonds qui remontent très vite.

Fermer la fenêtre