Cala Biniparraitx (entrée: 39°49'9N 04°12'2E)

Depuis Mahon, nous longeons la côte Sud de Minorque. C’est un plateau calcaire où des forêts denses de pins surplombent des falaises éclatantes se jetant abruptement vers la mer. Les parois sont percées d’innombrables grottes. Où l’on peut se glisser en annexe ou en Kayak . Il est toujours impressionnant de pénétrer dans ces cavités.

Les jeux de lumières de l’eau sur les parois, les couleurs émeraude tranchées de violines et d’amarante de la roche, les bruits sourds de l’eau s’engouffrant dans des couloirs sombres, les insectes affolés par une présence soudaine volent et se collent à la peau… Il y a là de nombreux ingrédients qui feraient pâlir de jalousie les auteurs de thrillers. De plus, on ne peut s’immiscer dans l’intimité de ces cavernes sans penser qu’elles sont là « grâce » à l’effondrement de quelques rochers n’ayant pu souffrir l’infiltration des eaux de pluie !!!

Il existe plusieurs mouillages dans cette partie de l’île, dont Biniparraitx. C’est un couloir en coude forgé par la mer entre deux falaises aux tons ocre et blancs, hautes d’une vingtaine de mètres. On y mouille avant le coude dans 4 à 6 mètres de fond de sable et l’on s’amarre à la falaise par 2 bouts. Ces mouillages sont à proscrire par vents de secteur sud, car l’on se retrouverait amarré en travers du vent ! Aussi nous vous conseillerions de ne pas mouiller trop de chaîne à l’avant. C’est ce que notre voisin a fait, nous obligeant de partir en catastrophe. Mais le décor vaut le coup !
Cela dit, le mouillage par temps calme est extraordinaire par sa beauté, mais aussi la sérénité qui y règne. L’eau est magnifique aux heures zénithales, le soleil révèle un camaïeu d’émeraude scintillant. Les roches opalines teintées par endroits d’ocres sont un réel ravissement.

Pour compléter le tableau, le fond de la baie a gardé des traces des habitations troglodytes datant de la préhistoire. Aujourd’hui, ce sont les campeurs qui en prennent possession pendant l’été. Il y a une petite plage au fond de la cala. Mais les routes étant éloignées, elle est peu fréquentée.

 

Pour les plus courageux, il est possible de grimper sur la falaise Ouest de la cala. Il faut braver les épineux, mais vous obtiendrez une vue panoramique sur votre bateau !

 

Fermer la fenêtre